Les Parisiens envahissent les pelouses publiques, la police forcée d'intervenir

Les Parisiens envahissent les pelouses publiques, la police forcée d'intervenir

Plus d'infos sur CORONAVIRUS

En ce début de long week-end de l'Ascension, les Parisiens veulent profiter de la météo estivale. Avec la fermeture des parcs de la ville, les habitants se sont rués sur les pelouses accessibles, notamment à l'esplanade des Invalides dans le 7ème arrondissement. Vers 21 heures, 25 agents de police sont intervenus pour demander aux groupes de se disperser, rapporte le journal Le Parisien. Sans pour autant ordonner l'évacuation de la place, les forces de l'ordre ont estimé que les règles de distanciation sociale n'étaient pas respectées. Les images de cette foule rassemblée et de l'intervention de la police n'ont pas manqué de faire réagir sur les réseaux sociaux.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Ce long week-end ensoleillé fait craindre des afflux de promeneurs pouvant favoriser une nouvelle flambée de l'épidémie de coronavirus, alors que le gouvernement compte toujours les dégâts sur l'économie et promet d'aller "vite" et "fort" pour réformer la santé. "Il fait beau dehors, on sait que c'est très compliqué et la tentation est forte après des semaines de confinement", a reconnu Olivier Véran, constatant une "accélération" des "regroupements" à la veille du "pont" de l'Ascension.

Contrôles de police nombreux

Lors du premier jour du déconfinement, la police était déjà intervenue pour faire évacuer les rives du canal Saint-Martin trop densément peuplées. Le lendemain, la maire de Paris Anne Hidalgo a demandé le port du masque obligatoire dans les rues et la réouverture des parcs et jardins, mais le ministre de la Santé Olivier Véran a aussitôt réitéré son refus d'envisager cette dérogation pour ces espaces verts.

Les contrôles devraient encore être nombreux à travers la France pour faire respecter la limite des 100 kilomètres autour de son domicile pour se déplacer et quelques élus locaux ont d'ores et déjà remis en vigueur des restrictions. Cinq communes du Morbihan et une du Finistère ont ainsi demandé la fermeture de leurs plages, rouvertes le week-end dernier, après avoir constaté le non respect des règles de distanciation.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

RTL INFO

A lire aussi

"Ne venez pas à la mer ce week-end", avertit le gouverneur de Flandre Occidentale Avec ses 1.850 résidences secondaires, Durbuy se prépare à l'arrivée massive de Belges ce week-end Un week-end prolongé avec des températures estivales: quelles sont les activités autorisées? 50 jours pour empocher ses 17 millions: l'interminable attente d'un gagnant de l'Euromillions à cause du confinement

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?