Voici le formulaire que vous devez remplir dans les cafés et restaurants: en pratique, la situation est difficilement gérable

Dès ce samedi, les patrons et employés de l'Horeca devront prendre les coordonnées de chaque client qui visitera leurs établissements. Bars, cafés et restaurants sont tous concernés. Nous nous sommes rendus ce midi dans une brasserie de Liège pour savoir comment la mesure était accueillie.

Depuis ce matin, tous les patrons et travailleurs de l'Horeca sont censés tenir un registre reprenant les coordonnées de leurs clients. Cette nouvelle mesure prise par le Conseil national de Sécurité ce jeudi est accueillie avec beaucoup d'appréhension, notamment pour des raisons d'atteinte à la vie privée.

Vous trouvez sur le site du SPF Economie les formulaires à remplir en Wallonie, à Bruxelles et en Flandre.

"Comme le virus est toujours là, de nouvelles mesures, y-compris celle-ci, ont été prises afin de de garantir autant que possible votre propre santé, mais aussi celle de votre famille, de vos amis, de vos connaissances. Votre santé est une priorité!", lit-on en introduction du formulaire à compléter par une personne par table.

Le document confirme que les données recueillies seront conservées dans une enveloppe fermée durant 14 jours. Passé ce délai, l'enveloppe sera détruite définitivement. "Ce n'est que dans le cas d'une contamination que les données seront communiquées aux autorités compétentes. En aucun cas vos données seront utilisées à des fins de marketing ou autres que le traçage des contacts dans le cadre du Covid-19", est-il précisé.

Le client doit indiquer, outre ses nom et prénom, son numéro de téléphone ou courriel, la date de la visite, le numéro de table et, le cas échéant, la durée de séjour.

Voici le formulaire que vous devez remplir dans les cafés et restaurants: en pratique, la situation est difficilement gérable
Ce midi, dans les rues de Liège, nous avons également constaté que cette mesure amenait de la confusion, et que chaque établissement l'appliquait avec sa propre interprétation. Certains gérants décident de ne pas servir les clients qui ne souhaitent pas donner leurs coordonnées, conformément à l'arrêté ministériel. D'autres sont plus indulgents, et mettent tout simplement un registre à disposition des clients, leur laissant la liberté de le remplir ou non. 

Certains clients sont catégoriques : ils ne donneront ni leur nom, ni prénom, ni numéro de téléphone à un établissement. La situation complique aussi le travail des employés, comme en témoigne Marine, serveuse dans une brasserie. "Je trouve que c'est une atteinte à la vie privée des clients", explique-t-elle à notre micro. "Ils ont tout à fait le droit de refuser de donner leurs coordonnées. Ici, nous mettons à disposition un carnet pour qu'ils puissent le remplir librement. C'est plus facile pour nous aussi. Les terrasses sont quand même remplies, on n'a pas toujours le temps de donner le carnet à tout le monde."

"Je ne peux pas prendre mon téléphone en plein service"

Certains clients pourraient être tentés de donner un faux numéro de téléphone. Dans ce cas, les employés pourraient vérifier eux-mêmes si le numéro donné est bien le bon. Dans la pratique, en revanche, il n'est pas possible de vérifier tous les numéros. "Je ne peux pas prendre mon téléphone en plein service et téléphoner pour voir si c'est bien leur numéro", poursuit Marine. "On ne peut pas vérifier, malheureusement, et c'est justement le couac de cette consigne."

La police, elle, patrouillera bien pour vérifier si les mesures sont appliquées. Dans certains cas, elle se réservera également le droit de pénétrer dans les établissement pour effectuer des contrôles approfondis. 

RTL INFO

A lire aussi

Identité des clients dans les bars et restaurants: et pourquoi ne pas utiliser les données liées au paiement par carte? Les clients de bars ou restaurants doivent s'enregistrer sinon ils seront refusés selon l'arrêté ministériel: vers un problème juridique? Port du masque, bars, restaurants et voyages: tout ce qui change ce samedi Coronavirus: un expert conseille de ne pas se rendre à Anvers, la Ville impose une bulle de contacts fixe de dix personnes Coronavirus en Belgique - Bilan du jour: le nombre moyen d'infections continue augmenter Sur les routes, des contrôles de police pour s'assurer que les voyageurs ont rempli le formulaire obligatoire

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?