Annulations de voyage à cause des zones rouges et oranges: quels sont vos droits en matière de remboursement?

Plusieurs zones rouges et oranges concernent des régions touristiques. Ce qui pousse de nombreux voyageurs à annuler leurs vacances. Quels sont vos droit ? Pouvez-vous être remboursé ? Jean-Phillippe Ducart était l'invité du RTL Info 13h. Il tente de répondre à ces questions.

Plusieurs zones rouges et oranges concernent des régions touristiques. De nombreux voyageurs sont donc tentés de modifier leurs plans de vacances en dernière minute.

Quelles sont alors les règles en matière de remboursement ? Pour le porte-parole de Test-Achats, Jean-Philippe Ducart, il faut distinguer deux types de situations. "Première hypothèse: vous avez un voyage organisé, vous avez un intermédiaire de voyage comme une agence de voyage ou un tour-opérateur. C'est donc à lui ou elle qu'il faut s'adresser pour annuler le voyage (...) Il y aura alors une discussion avec un éventuel remboursement ou une alternative qui peut vous convenir. Deuxième hypothèse: vous avez tout organisé vous-même. Dans ce cas, vous devez prendre vous-même l'initiative des démarches: voir avec les hôteliers, les prestataires sur place ce qu'il est possible de faire, vérifier les conditions générales. Vous pouvez évidemment utiliser l'argument de la force majeure puisque cet avis négatif de voyage s'impose à vous comme à tout le monde et donc vous devez à tout le moins négocier ou obtenir le cas échéant le remboursement des prestations qui ont été payées", précise Jean-Philippe Ducart.

Toutefois, il est plus simple d'invoquer l'argument de la force majeure lorsqu'il s'agit d'un remboursement d'un voyage vers une zone rouge. Pour les zones oranges, la situation se complique. "Le problème de la zone orange, c'est qu'on ne vous interdit pas de voyager. On vous appelle à plus de vigilance, à plus de prudence et on vous recommande une quarantaine et un dépistage à votre retour. Mais ça ne vous empêche pas de voyager et donc vous n'aurez pas les mêmes arguments vis-à-vis des prestataires que pour la zone rouge qui interdit purement et simplement le voyage. Dans la zone orange, vous pouvez voyager, ce n'est pas interdit et donc vous n'obtiendrez sans doute pas une annulation et un remboursement comme vous pourriez le faire pour la zone rouge", signale le porte-parole de Test-Achats.

Selon Test-Achats, de nombreux consommateurs belges sont confrontés à ce genre de problèmes à l'heure actuelle. "J'ai tendance à rappeler que nous début juin, on avait dit "soyez prudents avec les réservations de voyage". Avant d'ajouter: "Les consommateurs sont déboussolés mais il y a des recours, des possibilités, des alternatives. L'alternative absolue, c'est de rester en Belgique et de faire du tourisme en Belgique. Cela va en décevoir pas mal mais c'est malheureusement la solution", conclut Jean-Philippe Ducart.

A lire aussi

Les Affaires étrangères placent la "région du Nord" (qui n'existe pas) en orange... avant de rectifier: le ministre nie toute erreur La Belgique place une région suisse en zone rouge: "Cette décision est incompréhensible et choquante", réagit la Suisse Une région suisse en zone rouge et des couacs avec la France: "surprenant" pour ce spécialiste, qui réclame une coordination européenne Zone verte, orange ou rouge: qui décide et comment? Voyages à l'étranger: le système de codes couleurs pour les régions à risques pourrait être adapté

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?