Manque d'eau à Libramont en pleine canicule: "Ce problème aigu se présente tous les ans depuis 2016"

Une des conséquences de ces fortes chaleur et de la sécheresse à Libramont est le manque d'eau. Des camions citerne réapprovisionnent les villages et l'autorité communale est débordée.

Dans l'entité, la situation est critique depuis plusieurs années. "Cela a commencé en 2016. Avant, on n'avait pas ces problèmes-là. Maintenant, ça devient quand même de problèmes aigus. Nous avons creusé un puit qui sera bientôt opérationnel. On va devoir trouver des autres solutions parce qu'il y a des pénuries tous les ans. Cela devient quand même inquiétant", confie Bernard Jacquemin, l'échevin des travaux et de l'eau.

Dans sa citerne, Joël remplit 25.000 litres d'eau pour réapprovisionner les réservoirs de différents villages. Depuis hier/samedi, les demandes urgentes n'arrêtent pas à venir.

Le fontainier vérifie le niveau d'eau. Il décide alors du réservoir à alimenter en priorité. Avec les fortes chaleurs de ce week-end, la consommation a augmenté.

"Ce week-end, on est monté jusqu'à des chiffres de 367 mètres cubes par jour. Tout cela est dû à un nombre de bétail qui boit énormément. Il faut pas oublier aussi que par ces chaleurs-là, on prend des douches deux fois par jour", indique Miguel, le fontainier.

Depuis lundi et jusqu'à nouvel ordre, les habitants doivent limiter leur consommation d'eau potable. Interdiction de laver son véhicule, sa terrasse ou son mobilier extérieur.

Fanny Linon, Gaetan Delhez

A lire aussi

Les soulèvements de chaussée se multiplient en cette période de canicule: 1 par jour en Wallonie depuis début août Victime d'un problème technique, un avion se déleste de son carburant au-dessus des Ardennes

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?