Coronavirus à Liège: les centres de test restés ouverts saturent au point de créer des bouchons sur l'autoroute

Trois centres de test Covid de la province de Liège sont fermés jusqu'à la fin de la semaine pour résorber les retards pris. Résultat, les autres centres de tests de la région sont pris d'assaut et saturent encore plus.

Le CHR de la Citadelle avait déjà décidé de fermer son centre de test situé sur le parking à la sortie d'autoroute de Vottem les samedi pour résorber le retard pris dans l'analyse de ceux-ci.

Hier, c'est le groupe CHC qui a pris une mesure drastique face au retard accumulé. Il a mis ses 3 centres de test, celui du MontLégia à Liège, celui de Waremme et celui de Hermalle, à l'arrêt jusqu'au lundi 12. Ils espèrent ainsi résorber le retard accumulé dans les analyses des prélèvements naso-pharyngés, et ainsi pouvoir communiquer les résultats aux patients dans des délais raisonnables. De plus, cela permettra de former du personnel supplémentaire pour répondre à la demande de tests en hausse.

Ouvert 1h sur 2h30 car impossible d'accepter plus de voitures

Mais sur le terrain, il ne reste à Liège que deux centres de test actifs d'ici-là : celui du CHR de la Citadelle et celui du CHU de Liège. Ce dernier n'ouvrant que peu avant 13h, c'est sur celui du CHR, situé sur le parking de délestage de Sainte-Walburge/Vottem, que se sont concentrés toutes les demandes ce matin.

C'en était trop à la fois pour l'équipe médicale sur place, mais aussi pour l'infrastructure routière, non prévue pour permettre à autant de voitures de patienter en attendant leur tour. Résultat, avec les centres CHC en moins "les 300 à 400 voitures qu'ils avaient chez eux ont afflué chez nous en direct. On avait un peu prévu le coup et hier soir on a essayé d'augmenter nos équipes mais voilà, ça fait 2h30 qu'on est ouverts et sans doute que dans les 2h30, pendant plus d'1h30 l'accès au site a dû être fermé parce que le parking est débordé. On bloque toute la E313, on est bloqués jusqu'à Loncin. On est vraiment vraiment dans le rouge", résumait Jérôme De Marchin, pharmacien biologise au laboratoire moléculaire du CHR de la Citadelle à Liège.

Les gens se garent pour faire la file côté piétons

Il gère le centre du CHR et a dû se résoudre a faire la circulation alors que les files comptaient plus d'une centaine de véhicules malgré tous ceux rejetés pour saturation. De nombreux patients, las d'attendre dans leur voiture, ont dès lors préféré venir à pied. "Ils se garent et les files pour piétons augmentent derrière. Ce n'est évidemment pas la bonne approche parce qu'en termes de distanciations sociales, c'est évidemment beaucoup moins efficace que la voiture."

A plus de 48h d'attente, le CHR fermera aussi ...

Le CHR de la Citadelle prévient : les résultats des tests PCR ne sont déjà plus garantis à 24h. Et si les délais ne cessent d'augmenter jusqu'à dépasser les 48h, ce centre pourrait lui-aussi fermer ses portes momentanément pour faire souffler les équipes et repartir sur de bonnes bases. Le responsable déplore le manque de réaction du gouvernement. "On est très surpris. Encore hier en conférence ce presse, au niveau du testing il n'y a pas un mot. On ne sait pas du tout comment se positionner, comment les choses vont évoluer. On courre dans tous les sens et on appelle vraiment à l'aide maintenant. On est vraiment dans le rouge là."

La police aide le CHU a gérer l'afflux de voitures

Au CHU du Sart-Tilman, de l'autre côté de la ville, on n'ouvre le centre de dépistage qu'à 13h. Les files étaient bien là dès le début de leur journée aussi et "elles s'étendent", constatait Marie-Rose Brucculeri, la coordinatrice du centre de prélèvement du CHU au Sart-Tilman, en direct dans le RTLINFO 13H. "Je voudrais remercier d’ailleurs la police qui nous aide à gérer cette affluence", a-t-elle ajouté.

Pour résorber les files et être encore plus efficaces, "dès lundi, on devrait proposer un test qui permettra d'assurer encore des dépistages supplémentaires", a-t-elle déclaré.

Pour rappel, en plus de lieux mentionnés ci-dessus, des dépistages Covid sont également organisés à Liège au CHR Valdor, au CHU Bruyères, et dans 5 laboratoires Synlab à Liège, Rocourt, Saint-Nicolas et Fléron. Ailleurs dans la province, il y a également un centre à Seraing, Verviers, Huy, Eupen, Spa , Malmedy, Amay et Braives.

RTL INFO avec Mathieu Langer et David Muller

A lire aussi

Fermeture des bars à 23h à Liège dans le calme mais... "On s'attend à ce qu'il y ait des fêtes ailleurs"

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?