Une parcelle coronavirus au cimetière de Robermont: Martine, fille d'un défunt, choquée par l'état de délabrement (vidéo)

A Liège, lors de la première vague, le cimetière de Robermont avait ouvert une nouvelle section réservée au personnes décédées du coronavirus. Une parcelle qui n'est aujourd'hui toujours pas aménagée. Des proches de défunts enterrés dans cette zone nous ont contactés via le bouton orange Alertez-nous. L'état de délabrement du terrain les empêche de faire leur deuil correctement.

Entre les flaques, la boue et les gravats, Martine est allée se recueillir sur la tombe de son père décédé il y a 6 mois déjà. "Je n'imaginais pas que papa soit enterré dans un terrain vague, au bout du cimetière, un peu comme ces camarades les pestiférés. On n'a pas pu assister à la mise en terre", raconte-t-elle.

Cette parcelle a été utilisée en urgence à cause de la crise sanitaire. Au total, une quarantaine de sépultures ont été laissées à l'abandon.

"On ne savait pas à l'époque si on allait avoir des dizaines, des centaines ou peut-être même des milliers de morts", indique Charles Doppee, le conservateur du cimetière de Robermont. "On a donc pris une partie assez accessible et facile, de manière à faire beaucoup de fosses les unes près des autres."

En attendant, impossible pour ces familles de faire leur deuil décemment. D'autant qu'elles ne peuvent pas encore installer de pierre tombale. "On demande patienter de 6 mois à un an. Ici, comme c'est de la terre très meuble, il faudra peut-être attendre un peu plus", prévient Charles Doppee.  

A trois semaines de la Toussaint, une allée sera construite aux abords du site dès ce lundi. Quant aux véritables travaux d'aménagement, ils ne sont pas attendus avant l'année prochaine. 

Mathieu Langer, Marc Evrard

A lire aussi

Liège: il mord sa belle-soeur parce qu'elle refuse de payer la drogue qu'il vient de lui donner Accident mortel sur l'E42 à Wanze: un véhicule a percuté deux personnes qui poussaient une voiture en panne sur la bande d'arrêt d'urgence Coronavirus: Liège envisage d'établir un "hôpital de campagne" dans l'ancienne clinique Saint-Joseph

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?