Interdiction des visites à l'hôpital de la Citadelle, à Liège: comment les patients accueillent la nouvelle?

À Liège, l'hôpital de la Citadelle interdit dès aujourd'hui les visites aux patients hospitalisés. La présence d'un compagnon lors d'une consultation est également impossible. L'objectif est de limiter les échanges entre l'extérieur et l'intérieur de l'hôpital, et donc éviter de nouvelles contaminations.

Le message est affiché en grand à l'entrée de l'hôpital : "Visites interdites dans tous les services". La plupart des visiteurs arrivent seule. "On a dû arrêter quelques personnes", explique Soraya Benjaballah, responsable de l'accueil. "Il y a des personnes qui essayent quand même, en disant qu'ils aimeraient bien accompagner, donc on est obligé de se renseigner. A ce moment-là, je téléphone au service pour voir si la personne peut quand même accompagner ou pas suivant la pathologie de la personne, mais ça s'est très bien passé."

Pour Sylvianne Portugaels, directrice générale du CHR, la décision a été "difficile à prendre". "Nous avons longuement réfléchi, mais pour nous c'est important de pouvoir protéger les patients et notre personnel."

Quelques exceptions

Les enfants aînés qui ne peuvent pas venir voir le petit, ça c'est difficile

Comme pour la plupart des règles, il y a des exceptions :

- les enfants peuvent être accompagnés

- les malades en fin de vie ont droit à de la visite ;

- et les papas sont les bienvenus à la maternité.

"C'est une période un petit peu différente", témoigne la maman d'un nouveau né. "On a eu déjà d'autres enfants, où là on avait des visites plus régulières. Donc le fait de ne pas avoir la famille proche, et surtout les enfants aînés qui ne peuvent pas venir voir le petit, ça c'est difficile."

Dans le service, où une partie du personnel a été déplacée dans les unités Covid, la mesure allège un peu le travail. Les mamans aussi en profitent. "Cela permet de se reposer", précise Judit Godefroid, sage-femme. "Ça a des bienfaits par rapport au rythme du nouveau-né, à l'allaitement maternel."

Une conciergerie pour apporter des colis

Pour tous les autres services, une conciergerie sera remise en activité demain. Les familles pourront y apporter du linge de la nourriture ou des outils de communication, comme un téléphone ou une tablette pour éviter que les patients soient trop coupés du monde. 

L'interdiction de visites est en place pour un mois minimum.

Vincent Jamoulle et Gaetan Delhaye

A lire aussi

Contraint de pousser les murs face à l'afflux de patients, l'hôpital de Verviers prend des dispositions radicales

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?