"Pensez à Philippe": une action coup de poing pour lutter contre l'alcool au volant

L'institut Vias et l'association Parents d'enfants victimes de la route se sont associés pour mener une action de sensibilisation contre l'alcool au volant.

Ce weekend, la police va multiplier les contrôles contre l'alcool au volant. Le tout alors que la campagne Bob fête ses 25 ans. Pour encore sensibiliser davantage à ce sujet, Vias, en charge de la sécurité routière dans notre pays, mène une campagne en collaboration avec l'association "Parents d'enfants victimes de la route".

Le principe est simple. "Elle consiste en un contrôle non-Bob. On ne veut pas déforcer Bob, certainement pas mais on veut lui donner un petit coup de pouce lors des contrôles d'alcoolémie", nous raconte d'emblée Koen Van Wonterghem, Administrateur Délégué de l'association "Parents d'enfants victimes de la route". "Les contrevenants recevront un porte-clé, qui ne sera pas celui du Bob, de la même couleur, de la même police mais ce sera avec le prénom d'un enfant décédé sur nos routes à cause d'un chauffeur ayant conduit sous l'influence d'alcool".

Une action coup de poing qui vise à sensibiliser les contrevenants. Ce qui doit être fait de toute urgence. "Il faut surtout travailler sur la sensibilisation, sur l'esprit des conducteurs. Nous pensons qu'il faut conduire et ne pas boire par conviction et non pas parce que l'on a peur d'être contrôlé. Il faut absolument internaliser l'idée que c'est bon pour tout le monde de ne pas conduire quand on a consommé de l'alcool", précise Koen Van Wonterghem

Gageons que cette action permette d'aller dans ce sens.

COVID-19 Belgique : où en est l’épidémie ce samedi 23 janvier ?

A lire aussi

Le nombre d'admissions à l'hôpital encore en légère hausse Les conditions de réouverture des salons de coiffure jugées "inacceptables" par le secteur: "Peut-être juste un pansement pour nous calmer" Idées suicidaires, scarification, automutilation... La santé mentale des jeunes INQUIÈTE les psychologues Ce docteur belge a lui-même essayé la colchicine contre le coronavirus: le médicament oral réduit le risque de complications selon une étude

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?