Le projet Zooparc de Vaux-sur-Sûre prend forme: il accueillera une vingtaine d'espèces animales

Après 5 ans de démarches administratives, le projet de Zooparc prend enfin forme avec les premiers coups de pelle mécanique et premiers terrassements sur le site de 2 hectares, mis à disposition par la commune de Vaux-sur-Sûre.

Dans un an environ, en avril 2022, le Zooparc Vallée de la Sûre présentera au public une vingtaine d’espèces animales dans une vingtaine d’enclos et volières, la plupart immersives, dans lesquelles les visiteurs pourront entrer et s’y promener, au milieu des animaux. 

Une vingtaine d'espèces animales trouveront leur place ici. Parmi elles, des flamands roses, des zèbres, des chouettes des neiges et des lémuriens. 

Cela peut paraitre étonnant dans une région où l’on a plus l’habitude de croiser des sangliers, biches et autres chevreuils. Mais les animaux qui y seront hébergés sont nés en captivité. Ils sont pour la plupart habitués à ce climat. Et pour les plus sensibles, (type ouistitis et lémuriens) ils auront une loge isolée et chauffée à 18 degrés minimum, comme l’exigent les règles sur le bien-être animal.

Les objectifs de ce projet

Le Zooparc aura pour vocation de participer à des programmes de protection des espèces menacées, et fera partie de programmes de reproduction au niveau européen. Il sera aussi refuge pour certains animaux et accueillera notamment des lémuriens saisis par la justice pour détention illégale et maltraitance aux Pays-Bas.

L’heure est donc aux premiers terrassements. Le parc installé en pleine nature proposera toutes des installations en bois, de grande superficie. Le visiteur découvrira ces animaux tout au long d’un parcours didactique et pédagogique et d’animations avec les soigneurs animaliers.

Le financement du projet (budget 100 000 euros) se fait sur fonds privés et fonds publics avec des subsides de communes voisines, ce qui offre des prix réduits pour les écoles et pour les habitants de la commune de Vaux-Sur Sûre. Et une soixantaine de bénévoles se relaient pour mener à bien le projet.

Arnaud Gabriel, Kaïma Boudiaf et Jean-François Six

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?