L'Estelle, la pilule contraceptive développée par Mithra, approuvée par l'Europe: pari réussi pour la "licorne wallonne"

L'Estelle, la pilule contraceptive développée par Mithra, approuvée par l'Europe: pari réussi pour la "licorne wallonne"

Bruno Wattenbergh, expert en économie, nous parle de l'entreprise pharmaceutique belge Mithra ce vendredi 21 mai sur les ondes de Bel RTL.

Comment est née l’entreprise ?

Par la rencontre de deux hommes à l’Université de Liège, le professeur Foidart et un entrepreneur François Fornieri.
Mithra, c’est ce qu’on appelle une spin-off, c'est-à-dire une entreprise issue d’une technologie développée dans une université.
Si Mithra débute dans la santé féminine avec des produits sans prescription, elle développe rapidement ses recherches sur l’Estetrol un œstrogène exclusivement produit par le foie du fœtus. Avec un but proposer un nouveau contraceptif qui s’appellera Estelle.

Pourquoi parlez d’une licorne ?

Parce que Mithra est une licorne, c’est ainsi que l’on appelle une entreprise qui pèse un milliard de dollars (ce que pèse Mithra en bourse).

Pourquoi parler aujourd’hui de Mithra ?

Parce qu’Estelle, la pilule contraceptive développée par Mithra, a été approuvée officiellement pour toute l'Union européenne. Cinq semaines après avoir reçu l'approbation de la Food and Drug Administration américaine, la fameuse FDA, pour le lancement d’Estelle aux États-Unis.

Ce qui veut dire que tous ceux qui ont parié sur Mithra, dont la Région wallonne qui a financé une partie de la recherche, Noshaq, qui s’appelait à l’époque MeuseInvest, et qui a été un des premiers à croire dans Mithra ou encore Marc Coucke peuvent aujourd’hui savourer leur plaisir d’avoir fabriqué un champion wallon dans le "pharma". Mais il y a deux autres sources de satisfaction dans ce dossier.

La première, c’est que Mithra dispose encore de plusieurs solutions encore en essais cliniques dans son portefeuille de recherche. L’histoire est donc loin d’être terminée.

La seconde, c’est que non content de proposer aux femmes des solutions innovantes pour leur santé, Mithra, avec Estelle, met sur le marché européen le premier contraceptif à base d’un nouvel œstrogène depuis plus d'un demi-siècle.

Un exemple de Licorne à Bruxelles ?

Collibra, une autre spin-off, celle-ci issue de la VUB, le pendant flamand de l’ULB. Collibra est un leader dans la gestion de données dans les entreprises, c’est ce que l’on appelle le "Data Intelligence". Et donc qui pèse aussi plus d’un milliard de dollars en bourse.

Bruno Wattenbergh

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?