Privés de marché de Noël, de jeunes agriculteurs de Chimay organisent une parade de tracteurs pour "apporter un peu de joie"

Privés de marché de Noël, de jeunes agriculteurs de Chimay organisent une parade de tracteurs pour "apporter un peu de joie"

Après l’annulation des marchés de Noël de Chimay et Momignies, James redoutait que les enfants ne puissent apercevoir le Père Noël dans sa région cette année. Il a donc organisé sa venue à la parade de tracteurs qu’il organise ce dimanche 19 décembre avec la section Fédération des Jeunes Agriculteurs (FJA) de Chimay. "Le Père Noël fera partie du cortège et distribuera des bonbons dans le respect des règles sanitaires", fait-il savoir via le bouton orange Alertez-nous.

Une première expérience de parade en tracteur l'année dernière

James, 34 ans, travaille principalement dans l’événementiel, et dans l’agriculture à titre complémentaire. En 2019, il a créé la section FJA de Chimay, qui compte désormais 71 membres. La FJA devait cette année tenir un stand aux marchés de Noël de Chimay et de Momignies pour y vendre et faire la promotion du lait local. "Les marchés de Noël étant annulés, on s’est dit ‘on va faire quelque chose’, mais on ne savait pas trop quoi’", raconte-t-il. L’année dernière, James avait paradé avec son tracteur personnel dans son village. Fort de "plein de retours positifs", le trentenaire a décidé de proposer cette idée à ses camarades.

Un trajet de plus de 2 heures avec des arrêts sur les places des villages

13 tracteurs sont confirmés pour la parade prévue dimanche. Une quinzaine de personnes viendront accompagnées le cortège que James ouvrira lui-même dans une voiture munie d’un gyrophare. "Le cortège débutera de la Place Léopold à Chimay aux environs de 17h", peut-on lire sur la page Facebook de la FJA de Chimay. "Il fera un tour sur la grand place de Chimay et se dirigera vers le village de Salles, Macon, Momignies, avant de se dissoudre à Seloignes", nous indique James. Un trajet complet d’environ deux heures, deux heures et demie, avec des arrêts sur les places des villages, "histoire de faire des photos et de donner des bonbons".

Le Père Noël en guest-star

L’idée est d’"apporter un peu de joie et de remettre un peu d’ambiance de noël malgré la crise", explique James. Il était important à ses yeux que les enfants de sa région puissent voir le Père Noël. "Les centres commerciaux qui font venir le Père Noël, on n’a pas ça, nous, à Chimay", note-t-il. Alors James s’est assuré que le Père Noël fasse "le tour de Chimay et de Momignies, au milieu du cortège de tracteurs", indique-t-il.

Les règles sanitaires devront être respectées

"Si nous invitons cordialement petits et grands à venir voir le Père Noël (qui nous a déjà confié ne pas venir les mains vides), nous vous invitons à ne pas vous attrouper et à garder vos distances, dans le respect des restrictions sanitaires, le tracé étant suffisamment long", met en garde la FJA. James nous dit avoir obtenu l’autorisation de la Ville de Chimay et de Momignies. "Tout a été fait dans les règles", assure-t-il. "Personne ne sera autorisé à monter dans les tracteurs. Et les gens qui viennent chercher des bonbons près du père noël devront porter le masque", précise-t-il.

Pierre Fagniez

A lire aussi

"Nouveau racket": Patrick va devoir payer 15€ pour se garer devant chez lui à Anderlecht, et ça ne lui plait pas "Je vérifie ma voiture avant de démarrer": situation politique chaotique à Anderlues, les élus ne se sentent plus en sécurité "Un voyage pas opportun ?" Une délégation de Libramont s'est rendue au Bénin, un employé communal coincé sur place à cause du covid Célèbre dans la région, la donnerie de Malou est en danger : "Si on ne trouve pas une solution d’ici janvier, on va devoir tout arrêter" Une pharmacie de garde facture un supplément pour des médicaments: "N'est-ce pas là du vol?" Le repas de Noël de Patrick vire au "cauchemar": toute sa famille est contaminée malgré un CST obligatoire A 62 ans, Anne "souffre de collagénose" et pense qu'elle ne peut pas recevoir le vaccin anti-covid: "J'ai trop d'immunité" Kim, youtubeuse bruxelloise atteinte de nanisme, moquée sur un site d'extrême droite: "Je ne savais pas qu'on pouvait écrire de telles horreurs"

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?