Une pharmacie de garde facture un supplément pour des médicaments: "N'est-ce pas là du vol?"

Une pharmacie de garde facture un supplément pour des médicaments: "N'est-ce pas là du vol?"

Les pharmaciens ont la possibilité de demander un supplément lorsqu’un patient se rend dans leur pharmacie sans prescription. Ce montant est-il pour autant libre ?

C’est la question que s’est posée Faruk, qui a décidé d’activer notre bouton orange Alertez-nous. Il nous décrit sa situation : "Mon fils, âgé de seulement 1 mois, est malade. Je décide donc de me rendre à la pharmacie de garde afin de me procurer du Perdolan et là, à ma grande surprise, la pharmacie annonce un supplément de 20 euros pour les demandes de médicaments sans ordonnances. Est-ce légal ? N’est-ce pas là du vol ?" s’interroge ce jeune papa.

Le montant peut paraître élevé mais la demande de supplément par le pharmacien est tout à fait légale. Deux cas de figure se profilent lors de ce genre de situation :

Si vous avez une prescription lors de votre visite dans une pharmacie de garde, le pharmacien n’a pas le droit de vous demander une compensation. En effet, pour chaque nuit de garde prestée, les pharmaciens reçoivent une compensation de l’INAMI (Institut national d'assurance maladie invalidité).

A l’inverse, si vous vous rendez en pharmacie de garde sans prescription, le pharmacien est libre de vous demander un supplément. Et plus encore, il est libre de vous demander le montant qu’il souhaite. "Ce prix doit être affiché et bien visible, précise Alain Chaspierre, porte-parole de l’APB, l’Association Pharmaceutique Belge. Nous demandons cependant qu’il soit raisonnable. Mais nous ne pouvons pas l’imposer."

"On prône pour que ce soit ce seuil d'accessibilité soit le plus raisonnable possible. Mais il faut savoir que le pharmacien qui preste cette garde travaille aussi le lendemain matin dans la pharmacie. Il faut donc trouver un équilibre", rappelait même Alain Chaspierre dans un de nos articles sur le sujet, l’année dernière.

Louis Vandendriessche

A lire aussi

Privés de marché de Noël, de jeunes agriculteurs de Chimay organisent une parade de tracteurs pour "apporter un peu de joie" "On ne pourra jamais plus économiser": Franca et Franco désespérés de ne pas pouvoir célébrer leurs 50 ans de mariage à cause des règles sanitaires A Villers-la-Ville, certains habitants n'ont plus de chauffage: "On s'emballe dans des couches de vêtements !" Des tests PCR en pharmacie en Wallonie? "Nous n'avons pas opté pour ce dispositif", déclare Christie Morreale A 62 ans, Anne "souffre de collagénose" et pense qu'elle ne peut pas recevoir le vaccin anti-covid: "J'ai trop d'immunité"

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?