Le Grand Hôpital de Charleroi offre des séances de bien-être à son personnel (vidéo)

Alors que le covid-19 met les organismes à rude épreuve, le Grand Hôpital de Charleroi a décidé de penser en priorité à son personnel. Afin de les aider et de les soulager, divers ateliers et soins leur sont proposés pour décompresser quelque peu.

Rolande est infirmière depuis 11 ans en gériatrie à l'Hôpital Sainte-Thérèse de Charleroi. Un service marqué par la pandémie, en devenant une unité Covid lors des deux et troisièmes vagues. Fatigué, le personnel a droit à une parenthèse enchantée. Rolande en a profité pour obtenir quelques massages, offerts par son employer. "Je suis quelqu'un qui fait bcp de sport, mais vu la situation actuelle quand je reviens à la maison, je suis tellement fatiguée... Je dois m'occuper de ma fille de 3 ans, je n'ai pas beaucoup de temps pour faire du sport. Un peu de massage comme ça, ça fait du bien", témoigne-t-elle.

Pour la coach, cette séance n’est pas un luxe. Le bien-être est un besoin. "Pour s'occuper des autres, il faut être bien soi-même. Il faut qu'elle prenne soin d'elle, quand on prend soin des autres, on a tendance à s'oublier", analyse Nadine Mainil, Praticienne en Shiatsu. 

Autre espace, tout aussi zen. Avec l’appui des technologies. De la relaxation guidée par la voix ou la musique et de la luminothérapie. 3 collègues décompressent 15 minutes, sur un matelas vibrant. Comme dans une bulle. Une déconnexion, loin du travail. "Cela fait beaucoup de bien. On arrive à la fin de l'année, on est très fatiguées. Cela fait beaucoup de bien", témoigne Bénédicte Delhaye, infirmière au service gériatrie de l'Hopital Sainte-Therese à Charleroi.

Séance de relaxation, fabrication d’un pain, atelier photo. Autant de respirations. Le personnel n’a pas quitté l’uniforme, mais sa mission s’arrête un instant. Un bien aussi pour les équipes. "Participer à une activité différente, ça permet de faire connaissance et de resserrer les liens ou parfois les gens ne se connaissent pas assez, ou juste au travers du travail", raconte Héléne Bouveroux, responsable du service sport et bien être du Grand Hôpital de Charleroi.

Une heure de ce type est offerte par an. En plus d’activité tout au long de l’année. Avant ou après le service. Des instants précieux pour les 4000 membres du personnel. 

Aurélie Henneton

A lire aussi

Le mouvement de grève se poursuit au dépôt TEC de Mons: de nombreux itinéraires sont supprimés Tayla, 8 ans, tuée chez elle par un chien à Strépy-Bracquegnies: la justice accepte de rendre un des animaux à sa mère Marcinelle: incendie dans les magasins Trafic et Brico ce vendredi soir

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?