Sammy Mahdi officiellement élu nouveau président du CD&V

Sammy Mahdi a été officiellement élu nouveau président du CD&V samedi avec 96,86% des voix, a-t-il été annoncé lors de la journée des familles du parti flamand au parc d'attractions Plopsaland de La Panne. Il quitte donc son poste de secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration.

Sammy Mahdi était le seul candidat à la succession de Joachim Coens à la tête du parti. Il a annoncé son départ au début du mois de mai à la suite d'un sondage qui ne donnait plus que 8,7% des intentions de vote au CD&V.

"D'un point de vue stratégique, il aurait peut-être été plus judicieux de rester secrétaire d'État, mais le devoir m'a appelé", a souligné M. Mahdi samedi après son discours devant les membres du CD&V. "J'ai senti une grande inquiétude parmi les sections locales à propos des résultats. Et j'ai toujours dit que j'assumerais cette tâche si on me le demandait."

Le nouveau président aimerait suivre les traces de Jean-Luc Dehaene, son grand exemple, qui pouvait tant s'adresser intellectuellement aux ministres que s'expliquer avec tout un chacun. Il entend faire de la communication son grand fer de lance. "Aujourd'hui, les gens regardent davantage leur petit écran que leur partenaire. Je suis un enfant de ma génération, je veux répondre à cette réalité, à la culture de l'image."

Lundi, le CD&V élira le successeur de Sammy Mahdi au poste de secrétaire d'État à l'Asile et à la Migration. Officieusement, il se dit qu'il s'agira d'une femme et députée. Els Van Hoof, du Brabant flamand, serait la meilleure candidate, notamment parce que si elle était choisie, le nouveau président lui succèderait comme député à la Chambre.

 

Agence belga

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?