Logement à Bruxelles - Indexation des loyers: la Régie foncière de la Ville accordera une ristourne temporaire

(Belga) La Régie foncière de la Ville de Bruxelles, qui a en portefeuille plus de 3.500 logements, a décidé de ristourner cette année aux locataires de ceux-ci la partie du montant qui dépasse les 5% d'augmentation liée à l'indexation. Le conseil communal de la Ville a validé la mesure lundi soir, lors de sa dernière séance avant les vacances.

La ristourne sera accordée en une seule opération. Un mécanisme est également prévu pour les commerçants qui afficheront une baisse de chiffre d'affaires. Cela fera l'objet d'un règlement spécifique au conseil communal de la rentrée de septembre. Il ne s'agit donc pas d'un plafonnement de l'indexation au sens strict tel que proposé à l'échelon régional par la secrétaire d'Etat Nawal Ben Hamou (PS) et refusé par le ministre DéFI Bernard Clerfayt. DéFI fait également partie de la majorité à la Ville de Bruxelles, aux côtés des socialistes et des Verts. Dans l'opposition, Riet Dhont, conseillère communale PTB, a qualifié de "pas dans la bonne direction" la mesure annoncée le collège de limiter l'augmentation des loyers à 5%. "Mais ce n'est pas suffisant. Pour un loyer de 1.039€ par mois, une indexation de 7,80% représente un surcoût de 81€ par mois, soit 972€ par an. Une indexation de 5% signifie qu'une famille devra dépenser 51€ de plus par mois pour son loyer, soit un 13e loyer de 623€. Avec une indexation de 2%, les gens n'auraient à payer que 20€ supplémentaires par mois au lieu des 50€ proposés par le bourgmestre Close.... Nous avons besoin de plus d'une demi-mesure aujourd'hui", a-t-elle commenté. (Belga)

Agence Belga

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?