André Manoukian a découvert tous les secrets de l'improvisation: "Pourquoi on emmerde les enfants avec le solfège?"

André Manoukian était l'invité du RTL INFO avec Vous. L'auteur-compositeur signe les notes d'un livre intitulé "Sur les routes de la musique". Cet ouvrage raconte la musique à travers des anecdotes vécues dans son parcours de musicien.

"J'ai commencé l'apprentissage du piano à l'âge de 6 ans comme beaucoup de petits garçons. À 14 ans, j'ai voulu improviser. Je ne savais pas comment on faisait. J'allais dans les clubs de jazz et je chopais un pianiste et je lui disais : 'tu ne veux pas me donner des cours d'improvisation ?' Et il me disait: 'bois du whisky'. C'était un peu léger. J'ai été obligé d'aller à Boston, à Berklee, quand j'avais 19-20 ans. Et là, j'ai découvert tous les secrets de l'improvisation qui tiennent sur deux portées. Et je me suis dit : 'mais pourquoi on n'apprend pas ça aux enfants ? Et pourquoi on les emmerde avec le solfège".

Selon le pianiste français, apprendre le solfège à un enfant avant qu'il ne joue de son instrument, c'est comme si vous disiez à votre enfant qui vient de naître: 'tu n'as pas le droit de parler et je ne te parlerai pas tant que tu ne sauras pas lire ou écrire'.

André Manoukian a découvert tous les secrets de l'improvisation:
 

André Manoukian explique qu'il s'est passé une catastrophe à la fin du 19e siècle. On s'aperçoit qu'on a du répertoire derrière soi, parce qu'auparavant, on ne joue pas la musique des morts. Bach est oublié. Puis un jour, Mendelssohn (chef d'orchestre, pianiste et compositeur allemand), près de 80 ans plus tard, découvre des partitions et les fait jouer et se dit qu'il y a un trésor de répertoire derrière nous.

"Donc, on va aller chercher le répertoire du passé, on va le mettre dans nos écoles de musique et on va les appeler des conservatoires. On conserve des œuvres du passé et les musiciens n'ont plus besoin d'apprendre l'improvisation. Vous êtes là pour jouer la musique des maîtres. Donc, c'est bien d'une certaine manière de récupérer la musique du passé, mais pourquoi, dans le même mouvement, on a cessé de rendre les musiciens autonomes ?".

L'auteur-compositeur estime que l'apprentissage actuel de la musique doit vraiment changer et qu'il faut encourager les enfants à improviser. "Le solfège, c'est formidable... C'est apprendre à lire ou à écrire. L'idée, c'est de ne pas substituer à l'enseignement de la musique, les seules capacités de la lecture".

RTL People & Buzz

A lire aussi

Enrico Macias porte plainte contre un médecin: il estime avoir été escroqué de 400.000 euros "Qu'est-il arrivé à son visage?": la dernière apparition de Victoria Beckham surprend (vidéo)

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL people

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?