Le fils aîné d'Elon Musk veut changer de sexe et de nom: "Je ne veux plus être lié à mon père biologique de quelque manière que ce soit"

Le fils aîné d'Elon Musk veut changer de sexe et de nom: "Je ne veux plus être lié à mon père biologique de quelque manière que ce soit"

Plus d'infos sur Elon Musk

Le fils de 18 ans d'Elon Musk a déposé des documents légaux à la mairie de Santa Monica cherchant à changer légalement son sexe d'homme à femme et à modifier son nom de famille, déclarant: "Je ne veux plus ou ne souhaite plus être lié à mon père biologique de quelque manière que ce soit'

Xavier Musk, 18 ans, a déposé les documents à Santa Monica, en Californie, le 18 avril, cherchant à se faire appeler sous le nom de Vivian Jenna Wilson. L'adolescente transgenre a expliqué qu'elle souhaitait prendre le nom de famille de sa mère pour se distancer de son père.

La jeune femme n'a pas précisé si elle recevait un soutien financier de son père, dont la fortune de 213 milliards de dollars fait de lui l'homme le plus riche du monde, et si son dégoût pour ses bouffonneries s'étendait au refus de toute autre forme d'aumône.

Elon Musk est resté marié à la mère de Vivian, l'auteure canadienne Justine Wilson, de 2000 à 2008. Justine Wilson a donné naissance à 6 enfants d'Elon Musk: un fils, Nevada, né en 2002, décédé après 10 jours de mort subite du nourrisson (SMSN). Elle a ensuite eu des fils jumeaux, Xavier et Griffin, et des triplés: Damian, Kai et Saxon, aujourd'hui âgés de 16 ans.

Les cinq adolescents ont toujours veillé à garder profil bas, malgré la célébrité de leur père. Officiellement, le patron de Tesla partage la garde conjointe des enfants.

C'est le Daily Mail qui a révélé l'existence de tels documents légaux. On ne sait pas ce qui se cache derrière le rejet de Vivian de son père. Le principal intéressé, Elon Musk, n'a pas commenté cette information.

Elon Musk a été critiqué ces derniers mois pour des propos que certains ont qualifié de "transphobes". Sur Twitter, il s'est plaint que les gens voulaient utiliser leurs propres pronoms, ce qui a amené Chasten Buttigieg, le mari de Pete Buttigieg, secrétaire aux transports à lui répondre dans un tweet: "J'entends ta frustration. Viens me voir après les cours et nous pourrons revoir ta feuille de travail ensemble".

Et la semaine dernière, en réponse à un article discutant de la légitimité de la question "Qu'est-ce qu'une femme", Musk a tweeté: "On nous dit simultanément que les différences entre les sexes n'existent pas et que les sexes sont si profondément différents que la chirurgie irréversible est la seule option. Peut-être que quelqu'un de plus sage que moi peut expliquer cette dichotomie?", s'est demandé Pete Buttigieg.

Il a ensuite ajouté: "C'est un monde meilleur si nous sommes tous moins critiques."

RTLINFO

A lire aussi

Des associations américaines veulent empêcher Elon Musk de racheter Twitter Nouveau rebondissement dans la saga du rachat de Twitter: Elon Musk menace de retirer son offre faute d'informations suffisantes SpaceX licencie des salariés ayant préparé une lettre critiquant Elon Musk 5 choses que vous ignorez (peut-être) sur Salvatore Adamo Laurent Ruquier condamné à verser près d'un million d'euros: voici pourquoi

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL people

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?