"J'ai été hospitalisée plus de 500 fois": rire, pleurer, ou stresser peut s'avérer mortel pour Natasha, qui souffre d'une allergie rare

"J'ai été hospitalisée plus de 500 fois": rire, pleurer, ou stresser peut s'avérer mortel pour Natasha, qui souffre d'une allergie rare

Natasha Coates est allergique aux émotions fortes : rire ou stresser, par exemple, peuvent provoquer une réaction potentiellement mortelle chez elle.

"Lorsque vous passez une soirée avec des amis et que vous faites un choc anaphylactique simplement parce que vous avez trop ri, cela met un sacré coup à la soirée. C’est pourtant ce qui m’est arrivé il y a quelques années", explique Natasha Coates. Cette jeune anglaise est allergique aux émotions fortes : rire, pleurer, ou ressentir de l’anxiété provoque chez elle une réaction chimique, qui peut s'avérer mortelle. A travers ses réseaux sociaux, notamment sur TikTok et Instagram, la jeune femme de 27 ans documente à quoi ressemble sa vie avec cette maladie.

Au cours de sa vie, Natasha a été hospitalisée plus de 500 fois... "Je souffre d’une maladie rare appelée syndrome d’activation des mastocytes. Lorsqu’une piqûre d’ortie provoque une bosse surélevée qui démange, cela est dû à l’histamine, une substance chimique qui provient des mastocytes. Dans mon corps, ces mastocytes sont hypersensibles", explique-t-elle.

Un traitement, un protocole de sécurité, et une assistante personnelle 

Dès l'enfance, Natasha comprend qu'elle souffre de symptômes étranges : "Quand j’étais plus jeune, je tombais souvent malade et j’avais des réactions étranges à différents aliments, mais nous pensions que j’étais simplement sensible", ajoute-t-elle. Mais sa vie bascule à ses 18 ans : "J’assistais à un grand événement public lorsque j’ai soudain été prise de tremblements, de vertiges et de difficultés à respirer. On m’a emmené à l’hôpital avec une escorte policière", se souvient-elle.

"Il a fallu 2 ans pour que le diagnostic soit posé. Je suis maintenant sous traitement et un protocole a été mis en place pour assurer ma sécurité. J’ai récemment quitté la maison de mes parents et je vis seule, mais j’ai une assistante personnelle ici 5 jours par semaine", détaille la jeune femme. 

La gymnastique, une grande aide pour sa maladie 

C’est le sport, et plus particulièrement la gymnastique, qui a aidé Natasha. "La gymnastique m’a sauvé la vie – pas seulement sur le plan physique, mais aussi sur le plan mental. Je peux aller au gymnase et me concentrer sur ça. Les réactions allergiques se produiront de toute façon, même si je reste à la maison à ne rien faire, alors autant profiter de la vie". La jeune femme a même gagné 22 prix au Royaume-Uni. 

Natasha est désormais l’ambassadrice d’Allergy UK. Une cause importante pour elle qui participe d'ailleurs à la campagne de sensibilisation "Il est temps que le Royaume-Uni prenne l’allergie au sérieux". 


Natsha a gagné 22 prix en gymnastique au Royaume-Uni © Allergyuk.org  

RTL People&Buzz

A lire aussi

Ce présentateur météo découvre en direct que son écran est tactile: "Est-ce que je peux zoomer?!" (vidéo)

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL people

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?