Italie: l'AC Milan étrillée par l'Atalanta mais championne d'hiver

Italie: l'AC Milan étrillée par l'Atalanta mais championne d'hiver
Italie: l'AC Milan étrillée par l'Atalanta mais championne d'hiver
Italie: l'AC Milan étrillée par l'Atalanta mais championne d'hiver

L'AC Milan, malgré une déroute à domicile contre une fringante Atalanta Bergame (0-3), a décroché samedi le titre honorifique de champion d'hiver en préservant à l'issue de la phase aller deux longueurs sur l'Inter Milan, accrochée par l'Udinese (0-0).

Le club rossonero vire en tête à mi-parcours pour la première fois depuis dix ans, lors de la saison 2010/11, saison qui est aussi celle de son 18e et dernier scudetto.

S'il est purement honorifique, ce titre vient saluer le redressement des Milanais depuis un an, avec l'équipe la plus jeune de la Serie A en moyenne d'âge, conduite par un tuteur affamé à près de 40 ans, Zlatan Ibrahimovic.

La lourde défaite samedi contre l'Atalanta vient toutefois rappeler à quel point il sera difficile de conserver cette première place. Les Milanais, longtemps invaincus, ont concédé leur deuxième défaite en moins de trois semaines, après celle contre la Juventus (1-3).

La "Dea", emmenée par un Josip Ilicic étincelant, avait plus de jambes. Cristian Romero a ouvert la tête de la tête (26e). Ilicic, après plusieurs occasions, a obtenu et transformé un penalty après un coup de coude de Franck Kessié (53e). Et Duvan Zapata a conclu la belle après-midi bergamasque (77e), quelques instants après avoir touché le poteau.

C'est une belle opération pour l'Atalanta, provisoirement 4e, à sept points du leader.

- Conte énervé -

"On veut rester dans le groupe de tête, qui lutte pour la C1. C'est l'objectif. Si vous voulez me faire parler de scudetto, vous n’y arriverez pas", a assuré l'entraîneur bergamasque Gian Piero Gasperini après cette démonstration.

L'AC Milan, handicapée par l'absence de Hakan Calhanoglu (coronavirus), est restée muette pour la première fois en championnat. Plus inquiétant: les occasions ont été rares pour Zlatan Ibrahimovic et la recrue Mario Mandzukic, entré en jeu pour les vingt dernières minutes.

"Il a manqué beaucoup de choses, il n'y a pas d'excuses... Le titre de champion d'hiver? Cela n'apporte rien. Nous ne sommes qu'à la moitié, la période est difficile avec beaucoup de matches", a prévenu "Ibra".

Car la consolation pour Milan est venue d'Udine où l'Inter a - encore - manqué l'occasion de chiper la première place.

L'équipe d'Antonio Conte, pourtant regonflée par sa victoire sur la Juventus (2-0), confirme ses difficultés à l'extérieur, avec seulement deux points pris lors des trois derniers déplacements.

Lautaro Martinez (23e), Nicolo Barella d'une superbe volée (29e) et Achraf Hakimi (76e) ont eu au bout du pied le but synonyme de titre de champion d'hiver. De quoi énerver Antonio Conte, exclu en fin de match pour avoir, a-t-il assuré, contesté la durée du temps additionnel décidée par l'arbitre.

- La Roma sans Dzeko -

Conte a surtout regretté le manque "de qualité dans la dernière passe" de son équipe.

Derrière le mano a mano milanais, la Roma s'accroche à sa troisième place (à 6 pts du leader). En pleine tourmente depuis l'élimination en Coupe d'Italie cette semaine contre La Spezia, les Giallorossi ont rebondi contre cette même Spezia (4-3).

La victoire arrachée dans le temps additionnel grâce à Lorenzo Pellegrini (90+2e), juste après l'égalisation à 3-3 de La Spezia, redonne un peu d'air à l'entraîneur Paulo Fonseca, accouru à grandes enjambées pour féliciter le buteur au milieu d'une mêlée de Romains soulagés.

"Un moment de grande émotion, cela aurait vraiment été injuste de ne pas gagner ce match. Cela démontre que nous sommes tous ensemble", a commenté Fonseca.

L'entraîneur portugais était au coeur des critiques après les deux revers contre la Lazio (0-3) dans le derby puis en huitièmes de finale de Coupe d'Italie mardi.

Le capitaine et buteur Edin Dzeko a été laissé dans les tribunes du stadio Olimpico, officiellement ménagé pour une fatigue musculaire mais en fait sanctionné pour s'être opposé avec virulence à son entraîneur, selon plusieurs médias.

La 19e journée se poursuivra dimanche avec la Juventus (6e) qui accueillera Bologne (12e) et Naples (5e) en déplacement à Vérone (9e).

AFP

A lire aussi

La réponse PARFAITE: Eden Hazard, buteur et passeur, brille contre Alaves (vidéos)

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL sport

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?